Préparer son départ pour l’Australie

Partir pour l’Australie : Comment définir votre objectif ? La méthode en 7 points

Nous allons voir une des choses les plus importantes dans tout projet, définir son objectif de manière à être sûr de pouvoir le réaliser, afin que votre projet de partir en Australie ne reste pas au stade de projet, et de mettre toutes les chances de votre côté afin de réaliser votre rêve.

Cela fait un moment que j’utilise une méthode assez similaire, pour beaucoup de choses qui me tiennent à cœur, que ce soit dans le travail ou dans une passion ou un projet, cette méthode se rapproche de méthodes enseignées aux commerciaux ou aux entrepreneurs. Cette même méthode qui a été un peu adapté pour l’occasion au départ vers l’Australie, j’en suis sûr se révèlera d’une grande utilité pour tous ceux qui veulent mener un projet à bien.

1/ Définir un objectif réalisable :

La première erreur à éviter si vous voulez être sûr de ne pas voir votre rêve se réaliser, c’est de vous fixer un objectif trop grand, trop important, et de finir par vous décourager. Par exemple : Si vous vous dites que votre départ est pour dans 3 mois et qu’il vous faut 4000 euros pour partir, si vous partez de zéro, ce n’est pas impossible, mais très difficilement réalisable. et dans un mois et demi quand vous vous en rendrez compte, vous jetterez l’éponge en vous disant que ce n’est pas possible.

Il faut vous définir un objectif avec une marge d’erreur et répondre raisonnablement à plusieurs questions :

  • De combien d’argent ai-je besoin pour partir ? (billet d’avion, visa (WHV), passeport et budget sur place)
  • Combien me faut-il de temps pour rassembler cette somme, tout en faisant face aux frais que j’ai en vivant ici?
  • Combien me faut-il de temps pour me libérer de mes engagements en France ? (boulot, crédit, études etc.)
  • Combien de temps durent les démarches ? (passeport, préavis logement, résiliation engagement divers, assurances pour l’étranger…)
  • Est-ce que je me sens prêt à partir ? Si non, pourquoi? Et que faire pour être prêt ?

A vous de travailler maintenant, notez toutes les choses qui vous passent par la tête comme questions, et répondez-y sans attendre. Mettre les choses par écrit vous permettra de voir clair de vous mettre dans un état d’esprit rigoureux, de vous rassurez et surtout d’établir sérieusement votre objectif de départ.

2/ Pourquoi souhaitez-vous partir ?

Une question importante, cela va être votre moteur pour les préparatifs, ainsi que pour votre parcours une fois en Australie, qu’est ce que je veux faire là-bas? Voyager ? Construire une vie ? Travailler et améliorer mon anglais ? Une coupure dans mes études ?

Cela doit-être très clair, si vous voulez profiter au maximum de cette expérience.

3/ Mettre toutes les chances de son côté pour réaliser son objectif.

Par exemple si votre but est de partir en Australie pour travailler, sachez ce que vous souhaitez faire là-bas dans l’idéal et commencez à vous préparer :

L’anglais : Pas besoin d’être bilingue pour partir en Australie, en revanche il est important de comprendre un minimum l’anglais pour pouvoir interagir avec les autres, comprendre ce qu’ils se disent et ne pas être complètement perdu. Cela vous aidera pour trouver du travail, mais également profiter des rencontres que vous ferez.

Pour l’anglais, ce que j’ai fais de mon côté, c’est de regarder systématiquement la télé, les séries, les films, en VO sous titré français, puis en second temps en VO sous titré anglais, quitte à s’arrêter au milieu du programme pour traduire les choses que je ne comprenais pas. Vous pouvez également lire des livres pour enfant en anglais, c’est très efficace, j’ai lu les cinq premier tomes de la saga Harry Potter et je n’en suis pas déçu. Et l’essentiel est de pratiquer quand vous le pouvez avec des amis pour dépasser la gène de le parler. Mais rassurez vous, avec un minimum vous vous débrouillerez très bien là-bas et vous apprendrez vite.

 

Apprenez un savoir-faire : Si vous voulez commencer par un job de serveur par exemple, rien ne vous empêche de faire quelques extras dans un bar en France afin de vous familiariser avec le métier. Et dans la mesure du possible apprenez à faire des choses ou connaitre des choses typiquement française, un savoir faire que vous ne retrouverez pas là-bas et qui donc sera un atout pour vous ! Nous sommes connus en Australie pour être de très bons travailleurs.

4/ Notez le pour et le contre.

Pour tout départ pour une longue durée, on a toujours la question du pour et du contre qui se pose, il ne faut pas l’occulter, mais y faire face en termes de bénéfices/contraintes. Vous vous rendrez compte si vous gagnez plus de choses à partir qu’à rester, et surtout de vous rendre compte ce dont vous pouvez vous passer et ce dont vous ne pouvez pas.

5/ Ne considérez pas l’échec !

L’échec n’existe pas, seulement des résultats, et chaque résultat est positif puisqu’il vous apprends et vous fait avancer ! Ceci est l’état d’esprit des gens qui réussissent, chaque expérience doit vous permettre d’avancer, si vous n’obtenez pas le résultat attendu, alors demandez vous pourquoi et faites mieux la prochaine fois !

Ne vous laissez pas décourager ! Si vous êtes fixé comme objectif de comprendre l’anglais en 3 mois et que ce n’est pas le cas le moment venu, demandez vous pourquoi et continuez d’avancer ! C’est que certainement votre objectif était trop important ou que vous ne vous êtes pas tenu à vos devoirs quotidiens !

6/ Programmer votre objectif pour qu’il soit le plus facile à réaliser, et ne procrastiner pas !

Procrastiner ou remettre les choses au lendemain, est l’ennemi du succès de vos objectifs ! quand vous vous dites dans la semaine je dois faire ça, alors faites-le, personne ne le fera pour vous, sinon vous vous découragerez.

Mais pour être sûr de ne pas procrastiner, programmez vos objectif de façon à ce que les tâches soit réalisable. Prenez en compte le temps dont vous disposez en dehors de votre boulot ou de vos études, et lissez vos objectif en tâches à effectuer par jours ou par semaine. C’est ça le secret !

Si vous vous dites que vous devez rassembler 4000 euros en 1 an, vous avez l’impression directement de voir cette somme aussi grande qu’une montagne qui se dresse devant vous et que vous devez franchir ! Si en revanche vous rapportez cet objectif à la semaine, alors vous vous dites qu’il vous faut trouver et mettre de côté simplement 75 euros de côté par semaines, ce qui reviendra au même à la fin de l’année, mais qui est beaucoup plus facile à réaliser !

7/ Une fois l’objectif fixé il faut le tenir !

Si vous vous dites je vais lire en anglais 15 minutes par jours, alors faites-le, et si un jour vous ne pouvez pas, ne culpabilisez pas, pensez toujours à ce que vous avez appris, plutôt à ce qu’il vous reste à apprendre, pensez positif !

Et surtout pensez toujours à pourquoi vous faites tout ça ! La raison pour laquelle vous voulez partir à l’étranger, c’est votre moteur, il vous aidera à trouver l’énergie nécessaire pour vous motiver et réussir votre objectif !

A vous maintenant ! Ne procrastinez pas ! Vous voulez partir, dans 6 mois, 1 an, 2 an, alors prenez 10 minutes (c’est quoi 10 minutes ?) et notez sur une feuille la date à laquelle vous voulez partir, quels sont vos objectifs, comment allez vous vous y prendre pour les réaliser, et le pour et le contre du départ. Dites vous bien que si vous ne vous fixez pas d’objectifs alors votre rêve ne restera qu’un rêve…

Gardez à l’esprit que les objectifs peuvent évoluer, ce n’est pas parce que vous marquez tel ou tel chose aujourd’hui que vous ne pouvez pas le modifier plus tard, si vous vous rendez compte que votre objectif était surévalué ou que vos envies évoluent.