Mongolie : Voyages chez l’habitant pour un tourisme équitable

Un voyage différent

Loin des décors balnéaires ou des ambiances strass et paillettes avec les destinations touristiques classiques, la Mongolie propose une expérience à la fois inédite et dépaysante à souhait.
Avant tout un voyage humain, la destination de la Mongolie doit être le résultat d’un choix personnel et en soi un engagement social et humain. Il ne s’agit pas du tout ici de faire du tourisme de masse pour des activités locales relevant de divertissements de haut vol à l’instar de ceux proposés par les pays développés.

Chez l’habitant pour une expérience enrichissante

Certes les séjours incluant hôtels et 4×4 ne manquent pas mais tout l’intérêt de ce type de voyage en Mongolie chez l’habitant est tout autre ! Ici il s’agit de notions tels que les échanges réels entre les habitants et les touristes.
Pour le touriste, une meilleure manière d’aborder le quotidien des habitants ainsi qu’un apprentissage de proximité sur les us et coutumes de la Mongolie sans oublier bien entendu les visites de paysages uniques composés de rivières, de forêts, de lacs ou encore de paysages désertiques imposants nous rappelant sans cesse l’humilité que bon nombre d’occidentaux délaissent aujourd’hui au profit d’autres valeurs plus marchandes, commerciales.

Le partage comme fil conducteur

Pour l’habitant, ce genre de voyage lui permet grâce à ce type de touriste de pouvoir diversifier ses revenus mais aussi de concrétiser à terme des projets collectifs auprès des communautés locales.
Cette épopée est une véritable expérience en même temps enrichissante et originale pour le touriste en recherche de contacts et de vérités humaines. Des activités simples peuvent être faites avec ce type de séjour, notamment la préparation des repas par la découverte de la cuisine locale, la traite des chèvres et des vaches mais aussi les corvées relatifs au bois, à l’eau et à la bouse qui sert d’humus naturel pour la culture des ressources primaires  fruits et légumes.