Les coutumes originales dans les pays

Malgré une mondialisation galopante, de nombreux pays ont su préserver leur us et coutume qui font partie intégrante de leur identité nationale. Nombre des coutumes que vous serez amené à découvrir durant vos voyages sont très originales et surprenantes.

Des coutumes séculaires toujours respectées

Dans plusieurs pays du monde, malgré la marche de la modernité, certaines coutumes séculaires subsistent toujours. En Inde particulièrement, on constate le respect d’un grand nombre de coutumes qui peuvent paraitre anachroniques. Ainsi, le bain purificateur dans le Gange est encore pratiqué et fait appel à de nombreux rituels. Toujours en Inde, certains rites religieux impliquent de se percer les joues avec des tiges en bois, ou bien de tracter une charge attachée au corps par l’intermédiaire de tiges en métal.

Si vous avez embarqué à bord d’un vol pour la Thaïlande, sachez qu’il n’est pas convenant de s’assoir sur les sièges avant du bus puisqu’on les réserve habituellement pour les moines bouddhistes. Au Népal, préservez-vous de jeter quoi que ce soit dans un feu, étant donné que cet élément est considéré comme sacré. On n’y brule donc pas ses ordures. Au Vietnam, évitez d’arriver au pays la nuit qui précède le Têt Ngyen Dan ou Nouvel An vietnamien. En effet, si vous arrivez après minuit, vous porterez malheur aux habitants de l’édifice où vous pénétrerez.

Les coutumes festives originales

En Chine, pour saluer le Nouvel an, il convient de faire exploser un grand nombre de pétards pour chasser le mauvais œil. Cette coutume s’est aujourd’hui répandue dans tous les pays où des communautés chinoises se sont implantées. Si vous profitez d’un vol discount pour partir à la découverte de l’Australie, on vous invite à venir apprécier la culture aborigène à la source. Vous pourrez vous initier à la chasse avec l’aide du fameux boomerang qui revient à son lanceur s’il n’atteint pas sa cible. Vous pourrez également vous initier à la culture aborigène pour devenir chasseur de rêve.

Le culte des ancêtres pratiquées jusqu’à aujourd’hui par certains peuples est très original dans leur déroulement et leur motivation. Ainsi, en prenant l’avion pour Madagascar, durant l’hiver austral (de mai à septembre), vous pourrez assister au fameux retournement des morts. Suite à un défunt qui se manifeste par un rêve, on réunit la grande famille en organisant une grande fête afin de revêtir les restes des défunts parents d’un nouveau linceul en soie sauvage. Les rites initiatiques sont également très spectaculaires, notamment en Papouasie-Nouvelle-Guinée où l’on pratique encore les scarifications rituelles.