Décret migratoire : quels changements pour le système ESTA ?

Avant l’investiture de  Donald Trump, les citoyens du monde entier considéraient les Etats-Unis comme une terre accueillante où l’on pouvait vivre l’Amercian way of life. Néanmoins, l’opinion internationale semble avoir changé depuis l’application du décret migratoire tant promis par le président nouvellement élu.

L’essentiel sur les formalités d’entrée aux Etats-Unis

Depuis 2009, l’ESTA ou Electronic System for Travel Authorization a été instauré aux Etats-Unis. Ce système permet aux autorités compétentes de confirmer l’identité des personnes voulant  voyager aux USA. En effet, les touristes doivent adresser une demande d’autorisation de voyage avant leur départ. Les services de l’immigration se penchent sur le cas de chaque voyageur avant de leur accorder un visa ESTA, s’ils ne représentent aucun danger pour la sécurité intérieure. La procédure est assez simple à effectuer puisque tout est réalisé en ligne. La simplicité des formalités encourage beaucoup d’individus à aller aux Etats-Unis. Néanmoins, l’annonce de l’adoption du décret migratoire en juin 2017 provoque l’inquiétude de plusieurs personnes. Ce texte controversé prévoit l’interdiction de séjour des ressortissants de certains pays. La plupart des gens interprètent cela comme une fermeture des frontières américaines à tel point que ce sujet anime aujourd’hui de nombreux débats.

Trouvez plus d’informations, à ce sujet, sur : www.gayvoyageur.com/etats-unis/esta-document-voyager-etats-unis.

Décret migratoire : qu’en est-il vraiment ?

À vrai dire le décret migratoire de l’administration  de Trump ne concerne en rien le système ESTA. Les personnes visées par l’interdiction de séjour sont les originaires de la  Syrie, de  la Libye, d’Iran, du Soudan, de la Somalie et du Yémen. Les ressortissants de ces pays n’ont jamais été éligibles à l’ESTA. Ainsi, la mise en vigueur de ce texte ne change en rien les formalités d’entrée aux Etats-Unis pour les citoyens des Etats ayant participé au programme d’exemption de visa. Les français peuvent donc partir à la découverte des monuments du pays de l’Oncle Sam sans aucune crainte. Ils auront simplement à remplir un formulaire ESTA sur le site officiel avant de payer une somme dérisoire pour valider leurs demandes. En cas de décision favorable, l’autorisation est remise par courriel dans les plus brefs délais. En cas contraire, il faudra envisager de renvoyer la demande. Afin d’augmenter leurs chances d’obtenir leurs visas ESTA, de nombreuses personnes sollicitent des plateformes proposant un service d’assistance pour ce type de démarches.